• Vincent - Ayurveda Ardèche

Maigrir / Perdre du poids: Pourquoi 96% d'échecs?

Dernière mise à jour : 18 janv.

Je vais vous présenter ici cinq points essentiels à propos de la perte de poids.

Ces clés de compréhension permettent d'éviter les plus grands pièges. Elles répondent notamment à deux grandes questions:

Pourquoi est-ce qu'il y a autant d'échecs dans les tentatives de maigrir?

Pourquoi perdre du poids peut être dangereux pour votre santé?

Maigrir - Perdre du poids - Pourqoi 96% d'échecs
Mauvaise piste...

Il y a beaucoup de choses vraiment importantes à dire, mais je vais me concentrer ici sur des vérités qui dénoncent des mensonges:

  • le côté "business de la santé"

  • les dangers de certaines méthodes

  • les raisons des 96% d'échecs – ce sont les statistiques (1) - dans les tentatives de perte de poids.

Que vous ayez envie de perdre quelques kilos ou que vous soyez en surpoids important, c'est la base à connaître pour vous donner les meilleures chances.


1. Il n'y a pas de méthode miracle

Prenons l'exemple, "tendance" en ce moment, d'un discours prôné par de nombreux "coachs" sur You Tube: " l'activité physique est inutile pour perdre du poids ".

Une illustration parmi d'autres de ce que je souhaite mettre en évidence ici: une déclaration fausse, ou parfois très partiellement vraie, l'intention de se démarquer pour attirer les regards, des promesses excessives et dangereuses pour la santé, la vente d'un produit ou service miraculeux et qui, bien sûr, ne demande pas d'efforts… Voilà les bases de la manipulation.

Perdre 10 kg en 3 jours
La pilule magique passe de travers...

Je ne leur en veux pas, car je pense qu'ils ne sont pas conscients de ce qu'ils font!

Attention, donc, à ce type de conseil qui va jouer sur une corde sensible en vous, parce qu'effectivement la part "activité physique", quand on est en surpoids, peut être une réelle difficulté. Tout naturellement, une personne qui n'a aucune affinité avec le sport, va être attirée par une solution sans sport. Tomber dans ce genre de piège, qu'on trouve finalement par centaines sur internet, est un gros risque. Au fond on le sait tous:

L'activité physique régulière, et je ne parle même pas de "sport"... est indispensable, et pas seulement pour les personnes en surpoids. Avoir une bonne santé nécessite que le corps bouge, chaque jour. L'homme est fait pour bouger, marcher, cueillir, cultiver, chasser à la base, c'est simplement du bon sens.

Ne perdons pas ce bon sens, justement. Ne nous laissons pas happer par des solutions miracles aguicheuses.

Par nature, et d'autant plus dans notre société actuelle, l'homme est souvent impatient et veut des résultats immédiats. En plus du bon sens, il est vraiment important de développer la patience. Pourquoi? Parce que les résultats en claquant des doigts ou en allant dans des extrêmes, ça ne fonctionne tout simplement pas.


2. Perdre trop de poids, trop vite, détériore votre santé

A votre avis… combien de kilos, en moyenne, par mois, est-il raisonnable de perdre sans danger pour votre santé?

La réponse est 3 kilos. Et encore, personnellement, je serais tenté de dire encore un peu moins. A partir de là, toute personne qui vous propose une méthode qui offre des résultats supérieurs à ces 3 kg par mois, est dangereuse pour votre santé.

Pourquoi?

Au delà de ces 3 kg, on va parler d'amaigrissement important, voir extrême.

Imaginez bien que le corps d'une personne qui perd 10 kg en un mois prend un sacré coup. D'abord, l'amaigrissement se traduit par une perte en eau, puis par une perte de masse musculaire et, enfin, de graisse. Les tissus et les organes vont devoir encaisser une détoxination bien trop rapide, qui est bien loin du rythme naturel. Les reins, le foie mais aussi les systèmes nerveux et endocriniens vont être surmenés et s'épuiser. Un assèchement de l'organisme va entraîner la rétractation des canaux, ce qui se traduit peu à peu par une mauvaise circulation des fluides et autre matières subtiles. Votre corps circule mal, est sous alimenté, il manque d'énergie et en plus, comme les organes ne vont pas suivre le rythme, vont apparaître des symptômes classiques d'une détox excessive : nausées, maux de tête, diarrhée, fatigue, troubles du sommeil, etc.

En fait, la perte de poids excessive devient en elle-même une pathologie.
Maigrir - pièges, erreurs, échecs
"la perte de poids excessive devient en elle-même une pathologie"

Dans cette situation critique, le corps va se mettre en état d'urgence et réduire son métabolisme, dans le but de sauvegarder le peu d'énergie à sa disposition, et de stocker le peu qui lui est donné. Ce qui devient évidemment contre productif pour une perte de poids...

Conclusion, c'est finalement de la violence envers son corps, envers soi-même. Prenons garde à ne pas tomber dans ces méthodes excessives.

A ce propos je vais vous citer Colin Campbell, professeur qui a réalisé une étude, très approfondie, sur la nutrition et son impact sur la santé:

« Le maintien d'un poids santé doit s'accompagner du choix, à long terme, d'un nouveau mode de vie. Les trucs à sensation qui promettent des pertes de poids importantes et rapides ne fonctionnent pas à long terme. Et les victoires à court terme ne devraient pas se solder par des souffrances à long terme, comme les problèmes rénaux, les maladies cardiaques, le cancer, les maladies des os et des articulations, et tous les autres problèmes qui accompagnent les régimes miracles populaires. » (1)

3. Une grande cause d'échec: la loi de l’élastique

Beaucoup de personnes font actuellement des régimes à base d'aliments crus, de jus, de jeûnes, de diètes strictes telles que le régime cétogène par exemple, qui peuvent paraître efficaces dans les résultats apparents et à court terme. En tant que thérapeute j'ai rencontré beaucoup de personnes qui en reviennent, et après une phase d'euphorie, après un peu de recul, la plupart se rendent compte que c'était très mauvais pour leur santé.

Disons que grâce à ce type de régimes, en un mois, la personne a perdu dix kilos, si ce n'est plus. Vous me direz, c'est super, ça fonctionne et le but est atteint. Alors en quoi ces résultats, à priori positifs dans un premier temps, sont une quasi-promesse d'échec?

Si la perte de poids est aussi forte, c'est que le corps a été privé de nourriture, autrement dit il a été affamé. Et ça, et c'est très important de le comprendre, c'est la première garantie vers l'échec. Pourquoi ? Parce qu'il y a une loi de la nature qu'on peut comparer à un élastique, ou au mouvement d'une pendule, qui dit que « pour toute action, il y a une réaction égale et en sens opposé ».

Qui dit action extrême, dit action extrême. Autrement dit la plupart des gens qui perdent du poids aussi brutalement, reprendront quasi certainement le poids perdu, si ce n'est plus.

Pour vous expliquer un peu plus ce point, l'Ayurveda, la médecine traditionnelle indienne, nous dit que lorsque nous sommes privés de quelque chose, il y a une réaction opposée, c'est à dire que va s'ensuivre un désir insatiable envers ce qui a manqué.

En été par exemple : la chaleur et le soleil assèchent nos tissus lymphatiques, autrement dit l'eau dans le corps ; la réaction opposée à ça, vous le savez d'expérience, c'est un désir prononcé pour ce qui est liquide, frais, onctueux, comme de l'eau fraîche, des glaces, une bonne pastèque, ou des jus de fruits. En général, on ne va pas être attiré par ce qui est chaud, lourd et épicé, comme une tartiflette ou un vin chaud.

La nature cherche en fait l'équilibre. Et pour cela elle va créer le désir pour ce nourrit le tissu qui est sous alimenté brutalement. Dans l'exemple que je viens de citer, ce sont les tissus lymphatiques qui ont manqué de nourriture mais en l’occurrence, ce qui nous intéresse, ce sont les tissus graisseux. Dans la grande majorité de ces régimes, on va diminuer drastiquement le gras et le sucre dans l'alimentation. (excepté un ou deux, comme le régime cétogène par exemple, mais ils ont aussi leur lot de points négatifs. J'écrirai certainement un article sur ce sujet)

Par réaction au manque, par recherche d'équilibre, le corps va être irrésistiblement attiré par tout ce qui va nourrir le gras. Voilà pourquoi un régime strict, notamment sans sucre et matières grasses, va entraîner un désir excessif pour ce qui nourrit le gras. Voilà ce qui garantit si souvent la reprise du poids, et malheureusement "avec bénéfices", dans bien des cas.

Même chose concernant la pratique soudaine de sport intensif. Là encore va s'ensuivre une réaction opposée, c'est à dire que la fatigue accumulée va appeler le repos, et le corps va exiger l'arrêt de cette torture... Donc la personne arrête sa diète et le sport, et reprend son poids.

Ce type de réaction c'est en fait une loi universelle. Il n'y a pas à se juger pour cette réaction si vous êtes passé par là. Mais il faut le savoir, car cela explique une grande partie des échecs.


4. Une autre cause d'échec: ne pas considérer l'être humain comme un tout.

Le quatrième point qui explique l'échec des méthodes à la mode, c'est qu'il n'y a pas une compréhension profonde et globale du fonctionnement de l'être humain.

En Ayurveda, comme dans toutes les approches traditionnelles, la personne est considérée dans son ensemble : le corps, les énergies et les éléments fondamentaux qui lui permettent de fonctionner, sa capacité digestive, son métabolisme, le niveau de toxines dans le corps, la qualité des tissus et des organes, mais aussi les parts mentales et émotionnelles.

Je ne vais pas entrer dans les détails techniques mais en bref, ce qu'il faut comprendre c'est que ces méthodes visent uniquement, avec des œillères, la destruction du gras. On ne vise que ce tissu adipeux et le reste, pour parler clairement, on s'en fout.

Cela ne fonctionne pas et cela fait des dégâts. Pourquoi ? Parce que le corps et l'esprit sont reliés et si on touche brutalement, sans compréhension de l'ensemble, à une part du corps, on impacte non seulement l'organisme tout entier, comme nous l'avons vu avant, mais aussi le mental et les émotions. Il n'est pas rare de voir des personnes sortir de régimes avec stress, anxiété, dépression, burn out, etc.

Si on ne traite pas les causes, si on ne soigne pas une personne à la racine, si les énergies fondamentales ne sont pas équilibrées, les résultats ne peuvent pas être durables. C'est comme tirer sur un élastique, soit on revient à la case départ, soit ça casse… et ça fait mal.

5. La même méthode pour tout le monde, ça ne fonctionne pas

L'un des défauts majeurs de la plupart des méthodes proposées actuellement, c'est qu'elles proposent exactement la même chose, à tout le monde.

Or chaque personne est unique.

En réalité la question n'est pas « comment je peux perdre du poids », mais « Comment moi, avec ma constitution, mes gènes, mes spécificités, mon métabolisme, mes habitudes, mes limites, mes peurs, mes forces, mes résistances, etc. Comment moi, je vais mettre en place ce qui va me faire perdre du poids ET améliorer ma santé ? ». *

Donc chacun-e est différent-e et dans la grande majorité des régimes vous n'êtes pas pris-e en tant que personne unique alors qu'il devrait y avoir autant d'approches que d'individus. Une des clés essentielles de la réussite vers votre objectif de perdre du poids c'est d'établir avant tout un diagnostic. Le but étant de trouver la cause de votre prise poids, et de mettre en place un ensemble de changements, de pratiques qui correspondent précisément à là où vous en êtes : à votre métabolisme, à votre état de santé, à vos conditions physiques, à votre contexte de vie, à votre motivation, etc.

C'est bien pour cela qu'il faut être accompagné et ne pas accumuler les tentatives vouées à l'échec. Elles vous font perdre l'espoir et l'estime de vous-mêmes, sans parler des effets négatifs sur votre santé.

(1) "L'enquête Campbell", Professeur T. C.Campbell et Dr T. M. Campbell, Ed. Les arènes.


A lire également: Maigrir / Perdre du poids: Pourquoi 96% d'échecs?


Vincent Coirié, Praticien en Ayurvéda, Ayurvéda en Ardèche

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout